fbpx

Startup weekend : De quoi parle-t-on ?

Dev, Formation, Le Havre, Marketing

Participer à un startup weekend pour un projet numérique

72h dédiées à l’innovation et au numérique ? C’est la promesse d’un week-end convivial et éreintant… Au moment où l’on m’a proposé de participer à mon premier startup weekend, j’étais un peu déroutée. Malgré ma passion pour l’univers du web et des startups, je ne comprenais pas forcément l’entrain de mes collègues sur ce type d’événement, surtout tout un week-end…

Moi qui avais l’habitude de profiter de ces deux jours pour retrouver mes amis autour d’un verre ou au sport, c’était raté !

J’avais donc décidé de me pencher sur cet événement et de regarder le programme. Des recherches qui n’avaient pas amélioré ma perception : des brainstormings jusqu’à 3h du matin, une place pour dormir entre deux fauteuils dans l’espace de coworking et des douches disponibles (mais pas obligatoires).

Quelques points m’avaient quand même interpellée : Soirée pizza, des animations Yoga, la présence d’Iron Man et surtout un objectif : profiter d’un week-end pour lancer un projet en équipe, le tester et pitcher. 

L’accueil : « Un T-shirt vert pour ta compétence en développement web »

Dès notre arrivée, des sacs de Goodies sont distribués. On y retrouve notamment le fameux gobelet réutilisable qu’on sème un peu partout durant le week-end, un t-shirt de la couleur de sa spécialité (si je me souviens bien : jaune pour les profils business, bleu pour la communication et vert pour les développeurs web et la tech).

Après quelques minutes, c’est le moment du mot d’introduction pour le facilitateur. Il commence son discours avec un grand STARTUP ! WEEK-END ! et évoque l’extraordinaire week-end qui nous attend. On découvre à l’occasion la « big » compétition nationale pour les meilleurs projets, le programme de ces deux jours et les mentors.

C’est à la fin de son discours que sont lancés les pitchs : « que vous ayez eu une idée il y a quelques semaines, la veille ou même pendant ce discourt, venez pitcher » !

Des dizaines de personnes se lèvent. Certains paraissent super confiants, d’autres plus hésitants. Mais pour tous, on peut ressentir la même passion de l’entrepreneuriat et l’envie d’avancer en équipe.

Quels types de projet lors d’un startup weekend ?

J’aurais du mal à savoir combien de projets sont passés devant nous. Beaucoup sur le numérique, certains sur la thématique de la santé, d’autres sur les loisirs, l’éducation, la restauration, le recrutement, les transports et d’autres plus ou moins inclassables. 2 minutes pour convaincre le maximum de participants…

L’objectif est bien de présenter une idée et non un projet déjà avancé. En effet, le week-end est dédié à faire évoluer l’idée avec les propositions de chacun, préparer une maquette, tester et pitcher. La base d’un bon projet finalement !

Après une vingtaine de projets présentés (au moins), nous devons passer au vote ! La nervosité de la salle est palpable.

De grandes affiches avec le nom des projets sont placées dans une pièce très surveillée. Chaque participant possède 3 post-it à coller sur les affiches pour faire ses choix. 

On peut rapidement distinguer deux projets numériques qui s’envolent dans les scores, mais pour les autres, c’est très serré !

Roulement de tambours ! Il est maintenant temps de faire les comptes pour la team orga…

Les 6 projets retenus sont…. (je ne me souviens pas vraiment, donc je vous propose de passer cette partie)

Un weekend dédié au travail d’équipe et à l’innovation

Voilà les résultats sont annoncés, chaque porteur de projet doit se mettre dans un coin de la salle. Nous devons choisir et rejoindre un projet. Pour moi, ce sera un projet numérique sur l’éducation qui demande une partie « développement web »

Depuis le début de l’événement, le temps est très rythmé. Je me rends compte qu’il est déjà 22h30 ! Complètement prise dans le jeu avec mon équipe, on décide de commencer un brainstorming pour remplir toutes les cases du fameux Business Model Canvas. Ce que nous pensions simple, s’avère finalement très compliqué… Nous ne dormirons pas avant 3h cette nuit-là.

La suite du startup weekend se passe comme prévu avec quelques repas pris à la va-vite, des animations, des flash conf’ et le passage des mentors qui nous présentent le projet sous un nouvel angle : juridique, technologique, business… Nous reprenons le business model canvas une nouvelle fois. 

Après 689 post-it utilisés et ré-utilisés (pour éviter le gaspillage), une partie de l’équipe décide de commencer à construire une maquette pendant que l’autre s’élance dans la rue pour un micro-trottoir et des tests grandeur nature. Je m’attelle à la maquette avec de longues heures de développement web devant moi.

Nos résultats sont bons, il ne reste plus qu’à travailler le pitch. Nous nous accordons une pause et une partie de ping-pong dans la nuit du samedi.

Le jury final

Il ne nous reste plus qu’à pitcher tout le travail que nous avons effectué. 10 minutes pour un week-end de 72h…

Au départ ça me semblait complètement dérisoire, mais après avoir vécu ce week-end palpitant, je pense que ces 10 minutes ne résumeront pas tout le travail accompli. Cependant, je sais qu’elles montreront toutes les nouvelles compétences que nous avons acquises, l’équipe complémentaire que nous avons formée et le projet d’application innovante sur lequel nous comptons bien travailler après ce startup weekend.

Malgré quelques erreurs, nous obtenons le prix coup de cœur du jury ! Nous remportons notamment un accompagnement du projet !

Toute l’équipe finit la soirée avec l’espoir que ce projet commun devienne un jour la future licorne de l’éducation.

En conclusion

Même si ce projet n’est pas (encore) devenu une super licorne de la tech. Ce week-end m’a permis de rencontrer tout l’écosystème de l’entrepreneuriat Havrais. En gros possiblement de futurs associés, collègues ou partenaires. Si vous souhaitez devenir entrepreneur ou travailler dans le numérique et l’innovation, c’est un peu le week-end obligatoire !

Finalement, malgré quelques appréhensions, j’ai découvert un univers que je ne connaissais pas où le travail rime (enfin) avec passion, bonne humeur et esprit d’équipe.

Pour tous les développeurs web et web designer de La Manu qui vivront à nouveau cette grande aventure…