fbpx

Reconversion : Ils ont choisi les métiers du développement web et webdesign

Design, Formation

Ils ont fait le choix de se reconvertir dans le développement web et webdesign

Ils se sont lancés dans un projet de reconversion professionnelle. Découvrez les témoignages de Clément, Lydie et Kévin, qui ont rejoint l’école La Manu pour se former à un nouveau métier dans le numérique. Un changement de vie professionnelle guidé par la passion, l’envie d’acquérir de solides compétences dans les domaines du développement web, webdesign ou de la communication digitale.

Témoignage : projet de reconversion et parcours de formation

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Clément, j’ai 33 ans, j’habite à Vignacourt à côté d’Amiens. Je suis développeur web / webdesigner, et j’intègre l’entreprise Point de Repère à Amiens en septembre.

Je suis Lydie, j’ai 35 ans et j’ai travaillé dans le tourisme. Actuellement je fais une formation en reconversion pour les métiers du webdesign et de la communication digitale.

Moi c’est Kévin, j’ai 44 ans et maintenant je suis développeur web.

Quel parcours avant d’intégrer la formation de développeur web ou webdesigner ?

Clément : J’ai fait pas mal d’études mais aucunement dans l’informatique. J’ai commencé par un CAP Boulanger, après un CAP Pâtissier. Une Mention Complémentaire en Boulangerie, puis une Mention Complémentaire en Pâtisserie. Et ensuite un Brevet de maîtrise Boulanger.

Lydie : J’ai un Bac+3 en tourisme. J’ai travaillé une douzaine d’années dans ce secteur d’activité et j’ai occupé plein de postes différents. Que ce soit guide, réceptionniste, chargée de mission, directrice adjointe pour des structures diverses et variées.

Kévin : j’ai commencé en tant que chauffeur livreur il y a une vingtaine d’années, puis ensuite j’ai exercé le métier d’ambulancier pendant 10 ans, et j’ai décidé de changer de voie.

Pourquoi cette reconversion professionnelle ?

Clément : Parce que j’ai une maladie génétique qui s’est vraiment déclarée il y a deux ans. Quand j’ai eu le rendez-vous avec la médecine du travail, on m’a dit que la boulangerie c’était fini, y compris tout ce qui est métier debout. Donc là j’ai cherché, j’ai toujours eu une passion pour l’informatique, le codage, donc voilà je me suis renseigné. J’ai eu un super conseiller Pôle Emploi qui m’a orienté et m’a dit de venir à La MANU. Je suis venu et j’ai pris des renseignements.

Lydie : Le déclic a été un peu imposé finalement par la crise sanitaire, puisque forcément le tourisme était fortement impacté. Par-contre c’était quand même quelque chose qui m’intéressait. Tout ce qui était lié à la création de sites internet, à la gestion des réseaux sociaux etc. Cela faisait à peu près 2 ans que j’y pensais. Disons que c’était là l’occasion, avec la fin d’un CDD, la crise Covid etc. Une occasion vraiment pour moi d’en profiter, de saisir cette opportunité pour me réorienter.

Kévin : Le déclic ça a été en faite le fait d’avoir l’impression de ne pas avoir de vie de famille, de ne pas avoir de vie de coupe, de vie sociale avec mon ancien métier. Donc j’ai un moment je suis dit je vais repartir sur mes anciennes passions qui étaient l’informatique, le développement, le web.

Le financement pour ta formation ?

Clément : Comme j’ai dû arrêté la boulangerie avec la reconnaissance de travailleur handicapé, cela a été pris en charge par l’Etat et Pôle Emploi.

Lydie : Financement par Pôle Emploi et une petite partie de mon CPF (Mon Compte Formation).

Kévin : J’ai bénéficie d’un financement avec Transitions Pro. J’étais encore salarié à l’époque donc j’ai monté un dossier auprès de Transitions Pro Hauts-de France. Le financement été validé, ce qui m’a permis d’accéder à la formation de développeur web à La Manu.

Ta situation aujourd’hui ?

Clément : Je commence une nouvelle formation en alternance de Concepteur Designer d’Applications (CDEA), à La Manu, et j’entame ma période en entreprise.

Lydie : Je suis en formation à La Manu, actuellement sur la partie stage, avec la création d’un site internet et d’une vidéo promotionnelle pour une entreprise.

Kévin : Actuellement je suis là formation de Concepteur Développeur d’Applications à La Manu. Dans le cadre de cette formation en alternance, je suis salarié dans une entreprise sur Amiens, Bow Medical, qui édite des logiciels pour les centres de soins comme les hôpitaux et les cliniques.

Que dirais-tu à une personne qui souhaite se reconvertir ?

Clément : Fonce !

Lydie : Ce n’est pas évident comme question. Je dirais qu’il faut déjà avoir quelques prérequis, en fonction du secteur qui vous intéresse. Mais moi en l’occurrence c’est quelque chose qui m’attirait. Donc je ne me suis pas réveillée un matin en me disant qu’il faut absolument que je trouve quelque chose. C’était déjà quelque chose que j’aimais, qui m’intéressait. Après je me suis renseigné sur les formations possibles et à proximité de mon domicile. Donc si on veut se réorienter c’est bien mais il faut aussi réfléchir à ce qui vous attire et les raisons pour lesquelles on le fait aussi. Car c’est quand même un sacré challenge. Ça vaut le coup mais c’est quand même un challenge !

Kévin : Il ne faut pas hésiter si vraiment l’envie est là et que la motivation est là. Il n’y a pas de raisons de ne pas sauter le pas. Moi je n’y vois que quelque chose de bénéfique. En général ça part d’une envie, ce n’est pas une lubie qui vient comme ça. C’est réfléchi depuis quelques temps. Donc une reconversion, si on veut la faire, il faut la faire.


Suivre une formation professionnelle en développement web / webdesign

Vous souhaitez à votre tour construire un projet de reconversion professionnelle dans les métiers du numérique ? Découvrez les formations professionnelles proposée par La Manu lors de la réunion d’information en ligne animée chaque semaine par nos équipes.

Ce rendez-vous, à destination des personnes qui souhaitent se reconvertir dans les métiers du développement web, du webdesign et du marketing digital, est l’occasion aussi de découvrir La Manu et de nous poser vos questions en direct. Vous pouvez d’ores et déjà retrouver notre catalogue de formations professionnelles en cliquant ici.

Candidature formation professionnelle aux métiers du numérique