Questions Fréquentes

Si vous n’avez pas trouvé la réponse à votre question sur les pages formations ou à partir de cette Foire aux Questions, vous pouvez prendre contact avec l’un de nos campus en cliquant ici.

CANDIDATURE

Comment être candidat ?

Pour candidater, il suffit de s’inscrire sur notre plate-forme LE CANARD©, en cliquant sur JE CANDIDATE 

Pour les programmes diplômants de La Manu, des tests d’admission doivent être réalisés. Une fois inscrit.e, vous serez rapidement convoqué pour participer à une session de tests et un entretien de positionnement.

Pour les formations courtes et les parcours spécialisés, il suffit de contacter La Manu pour demander un devis. Pour certains parcours spécialisés, un entretien de positionnement vous sera également proposé.

Quels sont les prérequis pour suivre la formation, faut-il avoir un diplôme ?

Cela dépend des formations concernées.

S’agissant des formations diplômantes bac + 2, il est possible d’intégrer même si vous n’avez pas obtenu de diplômes et / ou vous n’avez pas encore d’expérience professionnelle. Nos critères de sélections donnent la priorité à votre motivation, votre capacité à suivre la formation et la clarté de votre projet professionnel.

S’agissant des formations diplômantes bac+ 3 / 4 (concepteur développeur d’application), l’accès nécessite d’avoir un bac + 2 sur les métiers du numérique (DWWM ou équivalent bac + 2).

Enfin, l’admission en 1° année de Bachelor nécessite d’avoir obtenu le Baccalauréat.

Est-il possible de candidater à plusieurs reprises ?

Bien évidemment, une candidature rejetée pour intégrer une promotion peut très bien être acceptée pour intégrer une nouvelle promotion ou un nouveau programme. Ces démarches sont d’ailleurs très fréquentes.

Est-il possible de candidater sur plusieurs campus ?

Il n’est pas possible de candidater sur plusieurs campus. Nous demandons aux candidats de faire un choix de campus. Dans certains cas, La Manu peut en revanche proposer une alternative lorsqu’il n’est pas possible d’intégrer une promotion sur le campus souhaité.

FORMATIONS

Est-il possible d’intégrer la formation même lorsqu’on n’a jamais pratiqué ?

Cela dépend des formations concernées. Les formations diplômantes bac + 2, sont ouvertes aux personnes inexpérimentées. Pour autant, pour profiter pleinement de la formation, il sera toujours nécessaire de se préparer en amont. Le travail préparatoire que vous mènerez sera un des arguments à nous présenter pour justifier de votre motivation, lors des tests et entretiens d’admission.

Les formations proposées permettent-elles d’apprendre un métier ?

Bien entendu, les formations diplômantes sont intensives et calibrées pour apprendre un métier et vous rendre employable sur le marché du travail. Notre méthode et nos contenus de programme donne la priorité à l’opérationnel et au savoir être en entreprise. Cela explique l’excellent taux de réussite de nos promotions aux examens du titre professionnel (près de 100 %) et le taux d’insertion professionnel (70 % à 3 mois et 90 % à 6 mois après la fin de la formation).

Quelles sont les spécificités de vos méthodes ?

Beaucoup d’écoles parlent effectivement d’une pédagogie innovante. En ce qui concerne LA MANU, nous avons fait des arbitrages précis :

  • d’abord le choix d’une formation diplômante avec à la clé un titre professionnel d’état reconnu sur le marché du travail ;
  • le choix d’un format intensif pour développer une forte capacité de travail et rendre l’apprentissage plus efficace ;
  • des contenus très opérationnels avec des mises en situation professionnelles variées ;
  • enfin le développement d’une grande autonomie de travail inhérente au métier de développeur et à tous les métiers du numérique.

Nos objectifs pédagogiques sont ambitieux, car nous souhaitons répondre le mieux possible aux besoins et aux demandes de nos partenaires entreprises. Cela explique que nous demandons un fort investissement à nos apprenants, tout en tenant compte des différents rythmes de progression individuels.

Quelles sont les perspectives d’emplois à l’issue de la formation ?

LA MANU forme des professionnels du digital et l’employabilité de nos apprenants est notre priorité. Les résultats qu’obtiennent nos apprenants en matière d’insertion professionnelle valident nos choix pédagogiques. Une partie d’entre eux obtient un emploi avant la fin de la formation. Nous réalisons ensuite 2 enquêtes auprès de nos anciens apprenants pour connaître leur situation. Nos apprenants obtiennent l’emploi / situation recherchée dans les 3 mois pour 70 % d’entre eux et dans les 6 mois pour 90 % d’entre eux.

FINANCEMENT

Quelles sont les possibilités de financement pour faire la formation ?

Il existe différentes possibilités pour financer votre formation et cela va dépendre de votre situation.
En premier lieu, les formations professionnelles diplômantes sont éligibles à un financement CPF. Si vous avez un compte CPF, vous avez la possibilité de financer tout ou partie de la formation.

 

Si vous êtes demandeur d’emploi :

Le compte personnel de formation (CPF). Il s’agit d’un droit à la formation professionnelle, dont dispose chaque individu entré dans la vie active. Concrètement, le compte CPF est alimenté à hauteur de 500 € / année de travail dans la limite d’un plafond de 5000 €. Pour les personnes sans qualification, le compte CPF est alimenté à hauteur de 800 € / année de travail dans la limite d’un plafond de 8000 €.

La réforme de la formation professionnelle en cours prévoit de simplifier au maximum l’utilisation de ce compte CPF. À compter du 1er décembre 2019, le gouvernement prévoit d’activer une application mobile permettant à chaque individu d’acheter la formation de son choix directement à partir de son smartphone. Dans l’immédiat, vous pouvez vous adresser à votre conseiller Pôle emploi / Cap emploi ou un conseiller en évolution professionnelle (CEP).

Attention : le compte CPF ne peut être mobilisé que pour des formations éligibles. Les formations diplômantes de La Manu, inscrites au RNCP sont parfaitement éligibles CPF. Il est également possible de financer des blocs de compétences d’un titre professionnel sans avoir ni à suivre ni à payer la totalité de la formation.
Plus d’informations : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public

 

• Le projet de transition professionnelle. Il se substitue à l’ancien dispositif CIF, disparu depuis le 1er janvier 2019. Le projet de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. Le projet de transition professionnelle peut être utilisé pour financer des formations certifiantes éligibles au Compte Personnel de Formation (CPF), destinées à permettre au salarié ou au demandeur d’emploi de changer de métier ou de profession. Les formations diplômantes de La Manu, inscrites au RNCP sont parfaitement éligibles CPF.

 

Le projet de transition professionnelle peut être mobilisable pour les demandeurs d’emplois à l’issue d’un CDD. Les conditions sont similaires à l’ancien CIF : il faut justifier d’une demande de 24 mois d’activité salariée consécutifs ou non dans le secteur privé, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non sous contrat à durée déterminée dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois, précédant la fin du dernier CDD.

Lorsque vous avez moins de 26 ans à la date du dépôt du dossier, il faut justifier de 12 mois d’activité salariée consécutifs ou non dans le secteur privé, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois de CDD successifs ou non dans le secteur privé, précédant la fin du dernier contrat de travail.

Attention : la formation doit démarrer au plus tard 12 mois après le terme du contrat à durée déterminée qui a ouvert les droits.

Le bénéficiaire d’un projet de transition professionnelle peut bénéficier d’une rémunération. Celle-ci est versée par le FONGECIF en 2019, puis par la CPIR (commission paritaire interprofessionnelle) à partir du 1er janvier 2020.

Plus d’informations : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle

 

• Aide individuelle à la formation de Pôle Emploi (AIF). Dans certains cas, Pôle Emploi peut attribuer une aide financière pour majorer le montant de votre CPF ou pour prendre en charge tout ou partie du coût de la formation. Cela va dépendre de votre situation : âge, niveau de formation, aide déjà attribuée ou non pour une formation, nature de la formation… En général, le montant de l’AIF est de 2500 € maximum.

Plus d’informations : auprès de votre conseiller Pôle emploi / Cap emploi / Mission locale.

 

• Aide Agefiph. Si vous êtes demandeur d’emploi handicapé, vous pouvez demander à votre conseiller Pôle emploi / Cap emploi / Mission locale de faire une demande d’intervention agefiph, auprès de la délégation régionale Agefiph. Le montant de l’aide est fonction des cofinancements prévus ou obtenus au titre des dispositifs mobilisables dans le droit commun.

L’aide peut couvrir l’intégralité du coût pédagogique de la formation si aucun financement ne peut être mobilisé au titre des dispositifs de droit commun.
Plus d’informations : https://www.agefiph.fr/aides-handicap

 

• Aides Régionales pour la formation. Les régions peuvent également attribuer des aides qui couvrent la totalité du coût de la formation. Des dispositifs particuliers peuvent exister sur les différentes régions. A Titre d’exemple ; la Région des Hauts de France peut attribuer des chèque pass formation, pour les campus La Manu de Soissons, Noyon et Amiens. La Région Normandie attribue également des aides « qualif individuelles » pour le campus du Havre.

Plus d’informations : consulter votre conseiller Pôle emploi / Cap emploi / Mission locale.

 

Si vous êtes salarié du secteur privé :

• Le compte personnel de formation (CPF). Il s’agit d’un droit à la formation professionnelle, dont dispose chaque individu entré dans la vie active. Concrètement, le compte CPF est alimenté à hauteur de 500 € / année de travail dans la limite d’un plafond de 5000 €. Pour les personnes sans qualification, le compte CPF est alimenté à hauteur de 800 € / année de travail dans la limite d’un plafond de 8000 €. La réforme de la formation professionnelle en cours prévoit de simplifier au maximum l’utilisation de ce compte CPF. A compter du 1er décembre 2019, le gouvernement prévoit d’activer une application mobile qui permettra à chaque individu d’acheter la formation de son choix directement à partir de son smartphone.

 

Modalités : s’adresser à son employeur si la formation est réalisée sur le temps de travail, ou bien auprès d’un conseil en évolution professionnelle (CEP) ou auprès d’un conseiller Pôle emploi, ou en activant l’application mise en œuvre à compter du 1er décembre prochain.

Attention : le compte CPF ne peut être mobilisé que pour des formations éligibles. Les formations diplômantes de La Manu, inscrites au RNCP sont parfaitement éligibles CPF. Il est également possible de financer des blocs de compétences d’un titre professionnel sans avoir à suivre ni payer la totalité de la formation.
Plus d’informations : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public

 

• Le projet de transition professionnelle. Il se substitue à l’ancien dispositif CIF, disparu depuis le 1er janvier 2019. Le projet de transition professionnelle permet aux salariés souhaitant changer de métier ou de profession de financer des formations certifiantes en lien avec leur projet. Le projet de transition professionnel peut être utilisé pour financer des formations certifiantes éligibles au Compte personnel de formation (CPF), destinées à permettre au salarié ou au demandeur d’emploi de changer de métier ou de profession. Les formations diplômantes de La Manu, inscrites au RNCP sont parfaitement éligibles CPF.

Pour bénéficier d’un projet de transition professionnelle, le salarié doit justifier d’une ancienneté d’au moins 24 mois, consécutifs ou non, dont 12 mois dans l’entreprise, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs. La condition d’ancienneté n’est pas exigée pour les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH) et pour les salariés licenciés pour motif économique et pour inaptitude, n’ayant pas suivi de formation entre leur licenciement et leur nouvel emploi.

 

Démarches à accomplir vis-à-vis de l’employeur :
o lorsque la formation souhaitée comporte une interruption continue de travail de plus de 6 mois : le salarié doit adresser une demande écrite à l’employeur au plus tard 120 jours avant le début de l’action de formation.
o Lorsque la formation souhaitée comporte une interruption continue de travail de moins de 6 mois, ou que celle-ci se déroule à temps partiel, le salarié doit adresser une demande écrite à l’employeur au plus tard 60 jours avant le début de l’action de formation.
Le bénéficiaire d’un projet de transition professionnelle peut bénéficier d’une rémunération. Celle-ci est versée par le FONGECIF en 2019, puis par la CPIR (commission paritaire interprofessionnelle) à partir du 1er janvier 2020.

Plus d’informations : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle

 

Le projet de transition professionnelle peut être également mobilisable à l’issue d’un CDD. Les conditions sont similaires à l’ancien CIF : il faut justifier d’une demande de 24 mois d’activité salariée consécutifs ou non dans le secteur privé, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois consécutifs ou non sous contrat à durée déterminée dans le secteur privé, au cours des 12 derniers mois, précédant la fin du dernier CDD.

Lorsque vous avez moins de 26 ans à la date du dépôt du dossier, il faut justifier de 12 mois d’activité salariée consécutifs ou non dans le secteur privé, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs, au cours des 5 dernières années, dont 4 mois de CDD successifs ou non dans le secteur privé, précédant la fin du dernier contrat de travail.

Attention : la formation doit démarrer au plus tard 12 mois après le terme du contrat à durée déterminée qui a ouvert les droits.

Plus d’informations : https://travail-emploi.gouv.fr/formation-professionnelle/formation-des-salaries

 

Si vous devez autofinancer la formation :

Une bonne partie de nos apprenants financent eux même tout ou partie de leur formation. Certains prennent le temps de réunir les fonds nécessaires en travaillant ; d’autres empruntent auprès de leurs proches ; enfin une majorité d’entre eux recourent au crédit bancaire pour financer leur formation.

Nos programmes de formations sont calibrés pour offrir le meilleur rapport qualité-prix possible. En 6 mois de formation maximum, vous avez la possibilité d’obtenir un Titre Professionnel d’Etat Bac+2, reconnu sur le marché du travail.

Nos apprenants réalisent qu’une formation à LA MANU représente un investissement. Les enquêtes réalisées auprès de nos apprenants, montrent une très forte employabilité. Une partie d’entre eux trouvent un job avant la fin de la formation. Nos enquêtes montrent ensuite que 70 % des apprenants trouvent un job dans les 3 mois suivant la formation et 90 % dans les 6 mois suivant la formation.

Pour une formation coûtant 6000 € (formation DWWM), nos apprenants assurent le remboursement de leur formation dans l’année qui suit la fin de leur formation.