Témoignage apprenant en formation numérique chez La Manu

Peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?

Je m’appelle Jérôme MAGNOUX et j’ai 28 ans. Je vis à Cuts, village proche de Noyon.

 

Quel a été ton parcours avant la formation ?

J’ai obtenu mon DUT en Génie Electrique et Informatique Industrielle dans l’Aisne où j’ai pu découvrir les joies du code avec notamment le C et le C++. Après cela, je me suis orienté vers une école d’ingénieur en Electronique et Informatique Industrielle à l’ENSSAT, en Bretagne. Là-bas, j’ai pu découvrir de nouvelles approches en programmation sans pour autant toucher au web.

Malgré cela, durant mes études, j’ai pu réaliser des stages surtout basés sur l’informatique plutôt que sur l’électronique. J’ai notamment développé une application smartphone permettant la capture d’audio et la spatialisation en 3D de cette source à Orange Labs.

 

Quel métier exerces-tu et pourquoi ce choix ?

Depuis Novembre 2017, et après un entretien sur Paris, je suis devenu développeur web à Paris pour Carenity, une start-up qui développe un réseau social entre malade. Je participe à la création et au maintien du site web de l’entreprise. J’ai choisi cette entreprise car son but est d’aider les patients à faire entendre leurs voix.

 

Pourquoi avoir choisi la formation Développeur web de LA MANU ?

Le choix du métier a été très simple, les entreprises avant de réaliser la formation ne me proposaient que des postes en informatique dû à mes stages alors que mes compétences dans ce domaine ne permettaient pas de travailler convenablement. Développer un site web sans connaitre le HTML est plutôt compliqué…

Pour le choix d’E2N (ancien nom de LA MANU), c’est le côté basé sur la pratique qui m’a intéressé. En effet, malgré des manques de connaissances dans certains langages, je connaissais la théorie et les bases du développement. Donc devoir réapprendre tout cela sans toucher à un clavier était hors de question. C’est pourquoi passer environ 35h par semaine à coder était une aubaine que propose l’école LA MANU.

 

Quelles difficultés as-tu rencontré dans tes débuts avec le code ?
Ayant débuté le code bien avant la formation, je n’ai pas eu de réelle difficulté si ce n’est d’apprendre de nouveaux langages comme le JavaScript et le PHP qui imposent d’apprendre de nouvelles syntaxes mais rien de terrible. En revanche, il m’a fallu apprendre le HTML totalement étant donné qu’il s’agit d’un langage de balise que je ne connaissais pas du tout.
A part cela, la difficulté que j’ai rencontré et que, grâce à une équipe, je ne rencontre plus, c’est le design des pages web.

 

Qu’est-ce que la formation t’a apporté ? (professionnellement et personnellement)

Malgré mes précédentes expériences, je n’avais aucune compétence avérée en matière de web. La formation m’a permis d’obtenir un emploi dans le domaine du web grâce au titre professionnel et aux conseils de l’équipe pédagogique notamment au niveau du CV qui se doit d’être plus qu’une simple liste d’expérience dans ce domaine.

 

Quels souvenirs en gardes-tu ?

Je me souviens de tellement de choses, de tous ces inconnus qui sont devenus des camarades, de ce pauvre vidéoprojecteur qui a dû faire défiler des pages web avec des couleurs qui brulaient la rétine, de ce temps passé sur le PC des autres apprenants à essayer de les aiguiller, de ces nombreuses lignes de codes…

 

Quels conseils peux-tu donner à un nouvel apprenant ?

Il est important d’échanger entre vous lors de la formation. Si une personne est plus à l’aise que d’autres, il ne faut pas hésiter à lui demander des conseils (pas la solution cela n’aurait aucun intérêt). Quant aux personnes à l’aise, il faut aider les autres, c’est un très bon moyen de confirmer sa compréhension et de découvrir d’autres raisonnements que le sien. (Ah ouais c’est ça qu’on dit, transmettre aux altruistes – Perceval de Galles).

De plus, n’hésitez pas à participer à des concours comme la battle dev, souvent les entreprises contactent les participants. Enfin, ne négligez pas les outils de versionning (Git, SVN, …), c’est selon moi l’outil le plus important dans l’entreprise avant même le code.